All for Joomla The Word of Web Design

RDC : Lubaya trouve “inacceptable” la menace de Kinshasa de se retirer de la CPI

Kinshasa, 17 septembre (Newsnetwork) – Claudel André Lubaya, député national élu de Kananga (Kasaï-central), estime que les menaces du gouvernement de quitter la Cour Pénale Internationale(CPI) est « inacceptable » surtout à l’approche du démarrage des poursuites contre les auteurs des massacres perpétrés dans la région du Kasaï.

« Je trouve inacceptable que le gouvernement menace de quitter la CPI à la veille du démarrage des poursuites judiciaires contre les auteurs des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis au Kasaï contre des populations innocentes et sans défense » a déclaré à News Network Claudel Lubaya à News ce lundi 17 septembre

Le dernier rapport des experts des Nations-Unies sur ces tueries ne laisse aucune ambiguïté sur la tragédie du Kasaï. Il reconnaît qu’il s’agit des crimes de guerre et crimes contre l’humanité” a-t-il ajouté

En qualité d’élu du Kasaï, Lubaya trouve logique que la CPI puisse ouvrir ce dossier pour rendre justice aux nombreuses victimes des tueries du Kasaï « dont le destin de plusieurs a été brisé pour être jeté dans des fosses communes »
« Le moment est mal choisi pour menacer de se retirer et cela laisse la place à toute sorte de suspicion. », a-t-il ajouté.
Le 15 septembre dernier, le gouvernement congolais avait, dans un communiqué, menacé de quitter la Cour Pénale Internationale basée à la Haye (Pays-Bas) suspectant ses juges d’effectuer leur travail sous pression de certaines « puissances » occidentales sur les questions pouvant influencer le processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

La Rédaction

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password