All for Joomla The Word of Web Design

RDC : L’ONU note la baisse de violations de Droits humains par les agents de l’Etat en février

Kinshasa, le 27 mars (Newsnetwork)- Les Nations-Unis ont noté une régression de cas de violations de droits de l’homme en République Démocratique du Congo (RDC) au cours du mois de février dernier.

Selon le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l’homme (BCNUDH), les agents de l’Etat ont été responsables de plus de 52% sur 494 de cas documentés.

«Globalement, les agents de l’Etat ont commis moins de violations février (260 violations) que le mois précédent (417 en janvier 2019), tandis que les groupes armés en ont commis plus (235 atteintes). La diminution significative de violations commises par les agents de l’Etat s’explique largement par la diminution, en février, du nombre de violations des droits de l’homme liées à des restrictions à l’espace démocratique par des agents de l’Etat alors que le mois de janvier avait été marqué par l’annonce des résultats des élections présidentielle et législatives, qui avaient suscité de nombreuses manifestations et violations des libertés fondamentales », souligne un rapport BCNUDH publié ce mercredi 27 mars 2019.

Après l’investiture de Félix Tshisekedi à la tête de la RDC en fin janvier, une vague des manifestations s’est déclarée à travers le pays. Ces manifestions ont été globalement encadré par les forces de l’ordre.

La Police Nationale Congolaise (PNC) ont été également encadré pacifiquement les meetings de l’opposant et candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre, Martin Fayulu.

Costa Wa Kanda

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password