All for Joomla The Word of Web Design

RDC: Huawei réaffirme son engagement fort en faveur des utilisateurs privés et des institutions publiques

En avril 2021, à Kinshasa, se tenait la Table ronde sur le digital, sous le Haut patronage du Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et en présence de Huawei. Elle avait pour thème principal : « la RDC à l’ère du Numérique ». Le but étant « d’échanger sur les enjeux et les défis pour transiter vers l’économie numérique, les critères de priorisation des différents projets et des orientations de la planification de la mise en œuvre ». Sujet éminemmenttransverse – technologique, politique et économique– tant on connait l’importance du numérique dans le fonctionnement actuel de nos sociétés.Un constat réaffirmé lors de l’audience qu’a accordé le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, au Directeur général de Huawei en RDC, Jim Liu, en juin dernier.

Or, avec une population d’environ 79 millions d’habitants, dont une large majorité de jeunes dynamiques, entreprenants et connectés, la RDC a le potentiel pour devenir l’une des places fortes de l’innovation en Afrique – au même titre que le Kenya, le Nigéria ou encore le Bénin – avec une position de leader dans la sous-région d’Afrique centrale. D’autant plus si l’on considère la volonté politique duchef de l’État, qui a annoncé peu après son investiture vouloir « faire du numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique et de progrès social ». La vision du Président Tshisekedi s’est d’ailleurs traduite parun Plan National du Numérique à horizon 2025, dévoilé en septembre 2019. Lequel s’appuie sur quatre piliers (Infrastructures ; Usages applicatifs ; Contenu ; Gouvernance et Régulation) pour ériger le pays en hub sous-régional en matière d’infrastructures numériques.

Les objectifs de ce Plan sont clairs et peuvent être résumés de la manière suivante : mettre en place et moderniser les infrastructures et technologies numériques de manière à étendre la couverture des télécommunications et l’accès au numérique sur l’ensemble du territoire ; sécuriser les voies et accès aux contenus numériques ; impulser la transformation numérique des administrations et des entreprises tout en promouvant le numérique par des politiques publiques ambitieuses. Enfin, il s’agit d’améliorer considérablement le capital humain afin de permettre à la RDC d’insérer ses talents dans une économie internationalisée, hautement compétitive et mouvante.

Néanmoins, aux vues de la situation actuelle, ces cibles semblent encore difficiles à atteindre. Par exemple, le taux de pénétration d’internet en République Démocratique du Congo représente moins de 20% de la population (17,7%). Ce qui signifie qu’encore plus de 80% de la population locale en est dépourvue. L’économie congolaise passe ainsi à côté d’une manne économique et financière importante – en termes de création de valeur, d’emplois directs et indirects et d’innovation. En somme, la croissance économique du pays, mesurée par son produit intérieur brut (PIB), pourrait sensiblement augmenter, proportionnellement à l’augmentation du taux de pénétration d’Internet sur le territoire national.

Comment atteindre ces objectifs ambitieux dans un laps de temps raisonnable ?

Depuis le lancement de son programme de transformation numérique, l’enjeu pour l’État congolais est de se faire appuyer par des partenaires stratégiques, aptes à l’accompagner sur ses quatre piliers avec des solutions dynamiques, accessibles et qui ont fait leurs preuves sur les plans technique,commercial et en matière de sécurité.

Présente en RDC depuis 2006, Huawei est devenu l’un de ces acteurs. Sous l’impulsion de son Directeur Général M. Jim Liu, Huawei s’est érigé en partenaire de confiance, « présent au Congo, pour le Congo ». Filiale du leader mondial des télécommunications, avec un chiffre d’affaires annuel de plus de 100 milliards de dollars américains pourplus de 3 milliards d’utilisateurs dans plus de 170 pays, la société Huawei RDC est pleinement engagée dans uninvestissement de long terme visant à (i) servir au mieux les clients, partenaires et utilisateurs de la RDC et (ii)accompagner la transformation numérique du pays, via un appui particulier à ses autorités.

En effet, depuis le lancement de ses activités sur le territoire, la firme a participé à déployer les infrastructures numériques du pays (via le passage du réseau 2G à celui de la 4G qui a permis à la RDC de réaliser un leapfrogsubstantiel), à réduire la fracture numérique entre milieux urbains et ruraux (via le déploiement de la solution RuralStar) et à accélérer la transformation numérique de ses institutions et le développement de son économie numérique (via l’installation de la connectivité à haut et très haut débit). Ce, dans un strict respect des législations nationales et provinciales en vigueur et en mettant un point d’honneur à proposer des produits et services sécurisés et respectueux de la vie privée de leurs utilisateurs.

Au-delà, d’importants investissements ont été réalisés en faveur de l’alphabétisation numérique et de la formation des populations locales. À titre d’exemple, Huawei a formé des dizaines de techniciens en RDC dans le cadre de ses activités commerciales. Par ailleurs, depuis 2016, au moins 60 étudiants « futurs talents » ont été recrutés et formés avecle programme « Seeds for the future » (« graines d’avenir » en français). 40 d’entre eux ont eu l’opportunité de se rendre en Chine pour suivre une formation technique avancée et parfaire leurs connaissances dans leur aire d’expertise. Dans la même optique, la firme a également pour ambition de construire un Centre Académique des Technologies de l’Information et de la Communication (CATIC) afin d’accompagner les établissements du pays et de poursuivre sa mission formatrice. L’un des enjeux majeurs de la transformation numérique du pays, comme rappelé précédemment.

Sur la base de tous ces éléments, Huawei réaffirme aujourd’hui son engagement fort en faveur des utilisateurs ainsi que des autorités, entreprises, et institutions de la République Démocratique du Congo, tout comme sa volonté de contribuer à l’essor numérique et économique du pays en tant que partenaire de confiance. Huawei, un leader mondial du numérique, présent en RDC, pour la RDC.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password